AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Semaine spéciale "Baby" pour les encordés !
4 couples sont en danger cette semaine !
Il s'agit de Otto ;Alex  & Kaycee ; Klaus & Gaëlle ; Jules & Maya
Soutenez vos couples préférés !

Partagez | 
 

 Helen — Joanna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Production
Fondatrice
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 13/07/2010
Localisation : Belgique.

MessageSujet: Helen — Joanna   Dim 8 Aoû - 20:07


HELEN — JOANNA
ENCORDES POUR LE MEILLEUR OU POUR LE PIRE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-corde.forumactif.com
Production
Fondatrice
avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 13/07/2010
Localisation : Belgique.

MessageSujet: Re: Helen — Joanna   Dim 8 Aoû - 20:09

Casting d'Helen:

— Bonjour . Helen, présentez-vous !
— Comme vous l'avez déjà mentionné, je m'appelle Helen. Un prénom très peu répendu en Amérique et pour cause, ma mère est française d'origine et plus particulièrement, elle est née à MontMarte ! Elle a quitté son pays natal pour la Californie à 18 ans, dans l'espoir de percer dans le monde de la musique. Et puis, je suis arrivée dans sa vie, un peu comme un imprévu. Elle ne s'est pas donné la chance de poursuivre ses rêves et pour mon éducation, elle a mis sa vie entre paranthèse. Je crois que je lui dois beaucoup, notamment ma force de caractère et mon ambition. Petite, j'étais souvent chariée par mes camarades. Il faut dire que j'étais élevé par une mère célibataire et qu'à l'époque, ce n'était pas véritablement commun, même si aujourd'hui, tout ça est rentré dans les moeurs. Ce qu'il faut que vous sachiez c'est que ma naissance n'est pas habituelle. Je n'ai pas de père et si je ne vous en parle pas c'est tout simplement car mon géniteur n'existe pas vraiment. Je suis le fruit d'un viol !!! Et grandir avec cette seul attache, ce n'est pas aisé et donné à tout le monde. Ma mère m'a toujours beaucoup soutenu et petite, je ne pouvais pas lui poser de question sur mon père sans qu'elle ne se mette à pleurer. J'ai appris la vérité lors de ma 18ème année, lorsque ma mère m'a jugé suffisamment guérie pour que je puisse supporter un tel choc. Depuis, je vis plus ou moins bien, sans me poser trop de question. J'ai quitté la maison à 20 ans pour suivre des études artistiques dans le dessin et la peinture et ma mère s'est finalement remise en couple avec un ami qui n'avait cessé de nous aider depuis ma naissance. Tout s'est arrangé gentiment même si je garde en moi des séquelles du propre viol de ma mère, j'ai appris à exister comme "fille de femme" plutôt que "fille d'eux" ! Ce n'est pas toujours évident mais mon regard sur les choses s'en porte différemment. J'ai aujourd'hui 25 ans et je viens tout juste de terminer mes études. J'ai commencé une activité d'indépendante en ouvrant une petite boutique dans laquelle je vends des peintures et des dessins de ma propre création. Elle démarre gentiment mais je ne vis pas encore avec l'argent de la gloire. Ma mère me soutient toujours énormément et ce fut la première à m'acheter une toile. Je vis à Brooklyn, dans un petit studio, une "cage à rat" mais j'aspire à de plus grandes ambitions... Et je suis confiante, la vie me sourira bientôt !
Bien. Quelle est votre orientation sexuelle ?
— Ouverte d'esprit, dirons nous. Je ne serai pas contre les caresses d'une autre femme mais je crois que j'aime trop faire l'amour avec un homme pour pouvoir me caractériser de bisexuelle pure et dure. J'ai eu beaucoup de relations très courtes basées uniquement sur l'amour physique et je n'ai, dans ma vie, connu qu'une seule véritable histoire d'amour. Histoire qui m'a énormément blessée et beaucoup affectée. Amaury était un garçon aux allures charmeur et très posé et pourtant, au quotidien, il était devenu rapidement violent et possessif. J'ai vécu pendant 2 ans aux côtés de cet homme et j'ai gardé la tête haute tout au long de cette descente aux enfers. Il a commencé à lever la main sur moi le jour où il a surpris un autre garçon tentant de me séduire. J'avais beau lui jurer que j'en étais restée complètement indifférente, il ne m'a pas cru. Les conséquences auront été très lourdes et il m'a fallu beaucoup de courage pour le quitter et le dénoncer à la police, mais aujour'dhui, cette histoire est derrière moi même si mes sentiments pour lui sont toujours intacts...
D'accord. Et pourriez-vous nous décrire votre caractère ? Votre personnalité ?
— Je suis une fille calme et posée. Mon vécu m'a donné une maturité exemplaire dans tout ce qui touche au professionnel. Mais il faut que vous sachiez que derrière mes airs "bonne à tout faire" et "intello", je suis une grande enfant. Je n'ai pas eu le temps de profiter de ce que font les enfants en bas âge... Faire du vélo, de la pate à modeler ou tout simplement jouer dans l'innocence donnée à cet âge bénit. A 10 ans, j'aidais ma mère à faire le ménage et à tenir la maison, je n'ai jamais vraiment profité de mon temps libre après les cours pour aller courir dans les champs les jours d'été ou faire des bonshommes de neige aux premières neiges de l'hiver. Tout ceci a pour conséquence qu'aujourd'hui, je suis une énorme enfant. J'aime profiter de chaque instant de libre pour jouer, déconner et m'amuser. Je ne suis pas une fille difficile, ni très compliquée, je suis ouverte à tout et j'aime découvrir. mais plus que tout, j'aime partager et offrir, j'aime donner de ma personne et m'impliquer dans ce que je fais. En revanche, s'il y a bien quelque chose qui m'insupporte chez moi, c'est ce manque de confiance en moi qui découle directement du fait que je n'ai jamais eu d'image paternelle. Je ne me sens pas véritablement humaine, j'ai l'impression de n'est que le résultat de l'acte le plus cruel commis par l'homme. Ma mère s'est faite violer en venant chercher ici à réaliser ses rêves et c'est ma faute si elle fut couper dans son élan. Une immense culpabilité que je traîne et qui fait que je reste toujours très tendre et affectueuse avec ma mère et que je n'ose jamais lui refuser quoi que ce soit...
Intéressant ! Avez-vous une manie ? Une peur particulière ? Quelque chose d'exclussif sur vous à nous apprendre ?
— Une manie ? Vous imaginez qu'une fille comme moi n'en ait qu'une ? Non, bien sur. La première et la plus logique, c'est celle de ne pas pouvoir dormir dans le noir complet. C'est peut-être bête, mais je suis comme ça, depuis que ma mère m'a expliqué comment s'était déroulé son viol, j'ai de la peine à marcher dans le noir, à dormir dans le noir ou tout simplement à vivre dans le noir. Je sais que ça va en agacer plus d'un, mais j'ai besoin d'un rayon de lumière lorsque je me couche sinon je risque de faire des crises d'angoisses. Et ce n'est pas très joli-joli tout ça. Déjà, je tremble comme une feuille, mais je me met à me tirer les cheveux et à taper du poing sur le sol... Et ce n'est que la fase primaire car le médecin qui me suit pour cette "maladie" m'a dit un jour que l'étape suivante serait les hurlements et l'auto-mutilation due à l'angoisse et l'hystérie profonde. Je déteste ainsi qu'on me touche, tout contact physique me rend malade ! Je commence à hurler et à taper du pieds dés qu'on s'approche un peu trop de moi ! Pas besoin de vous signaler que je suis claustrophobe et que de ce fait, je ne ferme jamais à clé la porte des toilettes, tout bêtement, de peur de rester enfermer dedans. Comme autre manie, j'ai celle d'être une véritable bête curieuse. Je veux toujours tout savoir sur tout et j'adore colporter les ragots et les rumeurs. Je ne tiens pas l'alcool et lorsque je bois un verre de trop, je deviens complètement parano et hystérique, pas super non plus. Je me ronge les ongles, même quand ils sont faux '-- et ne porte jamais de noir sur moi... Pourquoi ? On dit que cette couleur porte malheure et attire les problèmes. J'ai toujours à mon coup une chaînette en argent orné d'un petit crucifix qui m'aide à me sentir en sécurité et lorsque j'arrive dans un nouveau lieu, je fais le tour du propriétaire au moins 6 fois en prenant bien soin de regarder partout. Je n'aime pas les pièces secrètes et les énigmes, je n'aime pas les invités surprises et j'ai une trouille monstre de tous les insectes... Quand je vous dis que je suis difficile !
Particulier en effet.. Qu'attendez-vous du jeu ? Quelles sont vos motivations ?
— J'aimerai faire un travail sur moi. Le premier, devenir plus social. Depuis toujours, j'ai subit insultes et critiques par rapport à ma mère et à son viol, au fait que je n'étais pas un enfant "désiré" mais "impromptu" ! J'ai toujours été assez solitaire et lorsqu'Amaury s'est mis à me frapper, je me suis d'autant plus renfermé dans ma bulle. J'attends de votre jeu un véritable travail sur moi. Je vais devoir vivre en colocation avec plus de 10 autres personnes et j'espère véritablement réussir à m'intégrer. Je suis une fille assez complexe et très simple et naturelle en même temps. Ce qui m'arrive à chaque fois, c'est que je bloque devant l'inconnu. Je ne suis en rien raciste ou homophobe, qu'on s'entende bien, mais j'ai une trouille monstre de tout ce que je ne connais pas et ne maîtrise pas. J'ai peur des rencontres et j'espère véritablement que votre émission m'aidera à m'ouvrir plus aux gens. J'aimerai aussi me prouver à moi-même que je suis capable de vivre dans des conditions extrêmes et que je ne suis pas une fille lâche et faible, comme on aime se le dire. Ce que je souhaiterai aussi trouver dans votre émission, ce sont des gens comme moi ou différents. Sympathiser, faire connaissance et gagner leur confiance. L'argent serait un bonus pour agrandir mon store et faire connaître mes oeuvres, bien sur !
C'est bien mais jusqu'où seriez-vous prèt à aller ? Quels sacrifices seriez-vous prèt à faire ?
— Je suis loin d'être une fille sans scrupules. Mais dès qu'il s'agit d'un jeu, j'aime gagner et je suis prête à beaucoup de chose pour y parvenir. Trahir une personne qui me donne sa confiance complètement et sincèrement ? Non, je ne le pourrai pas, ou alors, dans des circonstances véritablement extrêmes. Dans ce sens, je serai cependant prête à manipuler et à mentir pour parvenir à mes fins. Je n'ai pas beaucoup de limite et je crois qu'il faut garder cette expérience comme étant un jeu. Je ne m'impliquerai pas entièrement dans les relations humaines pour pouvoir utiliser et trahir quand cela sera util. Je chercherai avant tout à m'allier aux "puissants" du jeu et à faire en sorte de me faire une place bien distincte des autres.
Hum.. Et quel est votre idéal masculin/féminin ?
— La femme devra être douce, ouverte et patiente. L'homme, lui, devra savoir se montrer viril et indépendant. Mes deux idéaux sont à l'opposés l'un de l'autre. Quand l'homme que j'aimerai devra savoir me protéger et m'entourer d'amour, d'affection et d'assurance, la femme devra me laisser la guider et se montrer docile et affectueuse. Le contact de l'un se fera plus violent et agressif quant au contact de l'autre, il devra être doux et confortable. J'aime les hommes qui savent réclamer leur indépendance et qui savent s'imposer en tant qu'homme, tandis que j'aime les femmes qui savent ranger de côté leur fierté et savent partager. La seule chose que j'exige des deux sera une compréhension et une ouverture totale de l'esprit. La tolérance est la plus belle qualité de l'Homme !
Je suis certain que nous vous trouverons ce qu'il vous faut ! Mais quelle genre de relation entretenez-vous avec les gens que vous rencontrez ? Etes-vous plutôt sociable ? Renfermé ? Etes-vous plutôt agressif ?
— Très agressif au premier abords. Je suis un chat sauvage, une tigresse en cage qui ne demande qu'à sortir les griffes. Je n'ai confiance en personne sinon en ma mère et moi même. Je ne me livre qu'à très peu de personne et j'ai dû mal à dire "je t'aime". Je suis une fille solitaire et blessée, qui ne sait plus se lier et s'allier. Je n'aime pas l'inconnu lorsque je ne le maîtrise pas complètement. Cependant, après un certain temps d'adaptation, je deviens docile et apprivoisable, mais le contact reste tendu et assez ambigüe. Je n'arrive jamais à mettre mes interlocuteurs dans des positions confortables, ils seront sans cesse sur une corde raide, ne sachant pas véritablement comment se comporter avec moi. Et puis, au bout du compte, les rares qui auront tenu bons feront partie de mes véritables amis, ceux en qui je pourrai avoir confiance. Mais j'ai besoin de temps, et d'adaptation ! Je suis comme le chat sauvage qu'on essaye d'apprivoiser... Je sors les griffes, j'apprend à connaître le territoire qu'on m'impose, je me montre docile mais sur la défensive et puis, je suis apprivoisée Smile
— De mieux en mieux ! Nous vous contacterons bientôt ... ou pas ! Merci !
Au suivant !


Casting de Joanna:

— Bonjour Joana, présentez-vous !
— Bonjour la production. Comme vous le savez je m’appelle Joana. En règle générale, tout le monde m’appelle Jo ou Pepsi bien que je ne sache pas vraiment d’où ça vient. J’avais un chat qui s’appelait Pespi quand j’étais jeune et c’est peut-être resté, enfin bref. J’ai vingt-quatre ans, plus pour longtemps vu que mon anniversaire est le dix sept aout et croyez moi je profite de ces dernières années de jeunesse. Mes parents m’ont toujours dit qu’après vingt-cinq ans il faudrait que je me pose dans la vie, que je pense à l’avenir, a ce que je veux devenir … Ils ont sans doute raison, mes parents sont des gens très avisés d’une sagesse infinie et cette émission permettrait d’être ma dernière touche de folie. J’en ai pourtant pas mal dans ma vie, je suis pianiste professionnelle, assez reconnue dans le monde de la musique. Le piano, c’est toute ma vie, c’est la chose qui m’a toujours attiré. Une fois mes doigts sur les touches, je ne pense plus a rien, oublié mon handicap, et tout mes problèmes qui en résultent. Car oui, comme vous l’aurez sans doute remarqué je suis aveugle, ou du moins pratiquement. Je ne distingue qu’une ombre plus opaque lorsqu’il y a quelque chose, objet ou humain mais sinon je ne vois rien. C’est une chose que j’ai réussi à accepter et qui ne m’empêche désormais plus de vivre. J’ai des revenus corrects ce qui me permet d’être équipée pour pouvoir gérer la vie seule. Je vis cependant en collocation avec mon meilleur ami dans la région bordelaise. J’ai toujours vécu ici, française pure souche ! J’ai bien sur un peu de sang métissé grâce à mes grands parents mais rien de plus. Sinon dans la vie je suis plus ou moins célibataire. En réalité je sors avec quelqu’un qui ne voulait pas du tout que je fasse ce casting. Il m’a avoué qu’il ne savait vraiment pas s’il resterait avec moi si j’étais prise. Je ne suis pas du genre a me laisser faire et même si je l’aime, je ressens le besoin de faire cette émission, de permettre aux français de comprendre qu’avoir un handicap n’est pas forcément une malédiction et que nous sommes des êtres normaux.
Bien. Quelle est votre orientation sexuelle ?
— Et bien c’est ce qui s’appelle une question directe sans aucun tabou. Et je vais y répondre de la même manière je suis bisexuelle. Je suis attirée par les femmes et les hommes d’une façon égale. J’aime la différence entre les deux, j’aime être avec une femme car forcément elle me comprendra plus et c’est vraiment différent, c’est une relation tout autre que celle que l’on peut avoir avec un homme. Mais j’aime ces derniers aussi, tout dépend des caractères après. Je suis sorti avec les deux sexes, de nombreuses fois. Je ne suis cependant jamais tombée amoureuse d’une fille, seulement d’un seul homme, le dernier.
D'accord. Et pourriez-vous nous décrire votre caractère ? Votre personnalité ?
— Je pourrais mais ce serait très compliquée. Je suis une personne très difficile à cerner, moi-même de temps en temps je m’étonne. Aux premiers abords je peux avoir l’air timide, normal, il me faut un temps d’adaptation que les voyants n’ont pas besoin d’avoir. Mais une fois mes repères pris, je pense que je suis plutôt du genre extravertie. Un peu foldingue sur les bords, j’aime dépasser mes propres limites et tester de nouvelles choses. J’ai un humour assez spécial qui ne plait pas toujours et je suis très très cynique. A côté de ça je suis patiente et à l’écoute, très bonne épaule sur laquelle pleurer, je suis du genre plutôt très attachée aux personnes que j’aime sans pour autant les coller en permanence. Rancunière, je peux me venger trois ans après s’il le faut, mais toute action en entraine une autre et la vengeance est un plat qui se mange froid. Qui plus est je ne me laisse jamais vraiment faire, j’ai une répartie assez impressionnante et ne suis pas du genre a pleurer toutes les trente secondes. En clair il vaut mieux m’avoir en photo mais c’est beaucoup plus marrant si je suis là. »
Intéressant ! Avez-vous une manie ? Une peur particulière ? Quelque chose d'exclusif sur vous à nous apprendre ?
— Hum … Déjà je ne quitte jamais mes lunettes de soleil ou très rarement, mes yeux n’ont rien de particuliers mais je préfère, c’est comme si je me sentais plus à l’aise avec. Après bien sur je suis très tactile mais c’est presque évident, c’est plus ou moins la seule chose qu’il me reste, mes autres sens. J’ai d’ailleurs une très bonne ouïe et avec moi l’expression les murs ont des oreilles prend tout son sens. Sinon je suis une grande mangeuse. J’aime manger et comme je ne prends quasiment jamais de poids je mange beaucoup. Et j’ai tendance à jouer du piano sans piano, je fais ça pour me détendre c’est … plus ou moins inconscient. Et je fredonne tout le temps ce qui peut parfois paraitre un peu soulant mais bon, je chante relativement bien. J’ai peur des insectes c’est assez fou mais ça doit être parce que je ne les vois pas et que je ne sais même pas a quoi ça ressemble puisque je ne peux pas les toucher. Et si vous voulez un scoop, je peux d’ors et déjà vous annoncer que je suis enceinte. D’un moi seulement mais c’est réel. J’en suis vraiment heureuse et ça me rend vraiment joyeuse à l’idée d’avoir un petit enfant innocent. »
Particulier en effet.. Qu'attendez-vous du jeu ? Quelles sont vos motivations ?
— C’est assez vaste. J’attends pas mal de choses de ce jeu. Peut-être grandir un peu, m’assumer seule, pouvoir me gérer et me poser. J’aimerais aussi prouver aux gens que je suis une femme totalement normale, j’aimerais qu’ils arrivent à voir au delà de ce stupide handicap. Je peux vivre, mais ce sont les autres qui m’en empêchent. J’aimerais aussi montrer a ms parents que je peux me gérer, qu’il faut qu’ils arrêtent de s’inquiéter tout le temps. Je les aime beaucoup mais trop c’est trop, je suis une grande fille aujourd’hui.
C'est bien mais jusqu'où seriez-vous prêt à aller ? Quels sacrifices seriez-vous prêt à faire ?
— Je suis déjà prête a plus ou moins sacrifiée mon couple alors ça doit un peu tout prouver non ? Enfin je resterais moi-même, je ne suis pas prête à jouer un rôle, je en sais pas faire ça, l’hypocrite, la bonne copine alors que j’ai envie de casser la personne en face de moi. »
Hum... Et quel est votre idéal masculin/féminin ?
— Ça c’est une question difficile. Surtout que comme j’aime les deux sexes c’est encore plus compliqué pour répondre. En tout les cas j’ai besoin d’une personne qui bouge, pas de quelqu’un qui me materne ou qui me protège trop. Je veux repousser mes limites pas rester assise a rien faire. Je veux m’amuser, je veux quelqu’un de drôle qui saura me divertir. Il est évident que le physique n’est absolument pas important ! »
Je suis certain que nous vous trouverons ce qu'il vous faut ! Mais quelle genre de relation entretenez-vous avec les gens que vous rencontrez ? Êtes-vous plutôt sociable ? Renfermé ? Êtes-vous plutôt agressif ?
— C’est une question étrange. Je suis pas docteur Jekyll et mister Hyde, j’ai qu’un seul moi. Au départ je suis discrète mais quand je connais mieux les gens je me lâche. Je ne suis pas vraiment agressive, sauf s’il y a une raison spéciale. En général je suis plutôt du genre a rigoler pour rien, j’adore rire, on me voit rarement sans sourire aux lèvres. »
De mieux en mieux ! Nous vous contacterons bientôt ... ou pas ! Merci !
Au suivant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-corde.forumactif.com
 

Helen — Joanna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Corde :: La corde ; saison1 :: Les candidats ; Saison 1-